Cette création originale nommée mySetup.co est un projet que j'ai mené avec la précieuse aide de Samuel Forestier dans le but de proposer une plateforme de partage de configuration d'ordinateur, de photographie ou encore de musique.

 

Le slogan en anglais : "Share your own setup !" résume bien cette idée.

 

Pourquoi cette idée ?

Le constat est simple, nombreux sont ceux qui sur les discussions Twitch, Discord ... demandent la configuration, le plus souvent PC, du streamer ou youtuber qu'ils regardent. Pour répondre à cette demande et faciliter la tâche de ces derniers, j'ai eu l'idée de proposer une plateforme où ils pourraient créer une page simplement et intuitivement avec leur setup.

 

Le choix du design

Je me suis très rapidement orienté vers un design sombre avec un fond noir pour l'ensemble du site. C'est un choix audacieux, puisque les sites ternes sont bien plus difficiles à mettre en valeur et à aérer, mais ils ont l'avantage de donner un côté premium au contenu. De plus, m'adressant en premier lieu à une communauté de gamers, ceux-ci s'identifieront facilement au jeu de couleurs choisi.

 

Voici un aperçu du site à l'heure où j'écris ces lignes, mais vous pouvez visiter la version en ligne sur mysetup.co

 

Quand au back, c'est du CakePHP

Déjà familiers avec ce framework PHP depuis les Nuits de l'Info, ce choix était pour Samuel et moi une évidence. Il propose un modèle classique MVC, qui permet une grande souplesse dans le développement de la plateforme et nous permet une mise à niveau simple et régulière.

Nous avons longuement travaillé sur la sécurité de ce site, en proposant des restrictions à la fois pour les utilisateurs et les visiteurs mais aussi des mesures visant à protéger les données de chacun.

 

 

Ce projet a été l'un des défis les plus intéressant que j'ai eu à mener, de la conception de l'idée à sa réalisation. Il m'a permis d'appréhender beaucoup de notions que je ne maîtrisais pas pleinement aussi bien en terme d'administration système qu'en développement orienté-objet.

Le développement est loin d'être fini, de nouvelles idées se rajoutent au fur et à mesure et permettront d'agrémenter cette base. La partie plus "marketing" commence maintenant et c'est un défi nouveau, bien différent, qu'il faut donc relever.